3 axes de développement du Tourisme Golfique en France

La France compte plus de 600 clubs de golf, c’est plus que tout autre pays d’Europe occidentale. Pourtant, la majorité des 65 millions de golfeurs à travers le monde ne considère pas la France comme une destination golfique incontournable. Or, on constate depuis quelques années une tendance forte pour le tourisme golfique. Les golfs français doivent donc songer à réorganiser leur structure pour accueillir les nouveaux golfs-trotteurs avides de nouvelles destinations.

 

1- Combiner Golf et Hébergement pour les courts séjours

Si le golf ne dispose pas d’hôtel, il doit pouvoir créer des partenariats avec des hôtels de proximité dans un rayon inférieur à 20 km. Ainsi il est possible de proposer une formule golf et hébergement. Si le golf dispose d’un restaurant, il peut également mette en place une formule repas + Green fee offrant une réduction sur le green-fee ou le prix du déjeuner. Cela permet d’attirer les golfeurs de passage et ainsi développer les formules pour les courts séjours de 2 à 3 jours.

 

2- Développer les réseaux partenaire pour le tourisme international

Il est possible pour un golf de créer un partenariat avec un autre club de golf. On pense par exemple au partenariat entre Blue Green et Open Golf Club. Leur objectif est d’assurer une synergie entre les abonnés des deux chaînes et de ce fait, développer un trafic réciproque privilégié sur une centaine de parcours. Les abonnés des deux chaînes profitent d’une réduction de 25 % sur l’achat de green fees.

 

tourisme-golfique-stadline

 

Le golf peut également proposer des offres combinées. En plus du parcours de golf, le club peut miser sur toute une gamme de produits annexes de sports et loisirs tels que, l’équitation, le tennis, le fitness, le quad ou le spa ; des offres de découvertes de la région ; des restaurants et bars à proximité. Il s’agit ici d’optimiser les partenariats pour proposer des séjours à la carte. On pense par exemple à des touristes étrangers qui pourraient venir dans le Bordelais visiter la région, les caves et châteaux le matin et jouer au golf l’après-midi.

 

3- Développer le golf d’affaire

Les entreprises sont friandes de séminaires sur le green, pour réseauter et resserrer les liens entre collaborateurs. Il est possible de créer des séjours spécifiques pour des entreprises avec team building initiation au golf, déjeuner d’affaire au restaurant du golf et séminaire sur place. Le Réseau Blue Green, par exemple, dispose de 33 golfs dans l’Hexagone disposant d’une offre de services complète et adaptée aux séminaires d’entreprise.

 

En 2018, la Ryder Cup se tiendra en France. Le pays va accueillir de nombreux visiteurs étrangers. Les golfs vont pouvoir profiter de cet événement incontournable pour faire découvrir leurs parcours aux golfeurs étrangers. Cet événement devrait être un moteur de croissance pour le tourisme golfique en France.